2.258 Choisir et conserver ses sapotilles

 

Temps Exécution Difficulté Usage Précaution
Variable  Facile Sapotilles  

Avec sa peau fine dorée, cannelle ou rouille, et sa chair granuleuse couleur miel. Le fruit, de la taille d’un kiwi, contient un à douze noyaux noirs. Très concentrée en sucre, la chair de la sapotille fournit une quantité importante de fibres et de potassium (peu présent dans notre alimentation).

La sapotille possède une chair fondante.

Sa saveur caramélisée évoque le jasmin et la vanille.

Achat

Pour sélectionner une sapotille mûre, prenez le fruit dans vos mains. Il doit être souple sous les doigts, presque blet.

Conserver

Conservez à l’abri du froid, qui gâte le fruit. Préférez un endroit frais et aéré.

Préparation

  • coupez le fruit en deux ;
  • enlevez les pépins (immangeable), plus ou moins nombreux, de la pointe du couteau.

Déguster le fruit à la petite cuillère, à même la coque, ou à l’évider pour l’intégrer à vos recettes.

Cuisson

La cuisson n’est pas recommandée afin de préserver le parfum de sa chair délicate.

Vous pouvez cependant :

  • le poêler très rapidement pour le faire caraméliser, puis déglacer avec un trait de vinaigre et de miel ;
  • ajouter des dés de sapotille dans une compote de poires et de pommes préalablement fondues, et poursuivre la cuisson très peu de temps pour les amener à la texture désirée.

Mariage et saveurs

  • La saveur puissante et surprenante de la sapotille se marie très bien avec d’autres fruits. Proposez à vos convives de goûter cet aliment exotique servi :
  • Pressé : passez sa chair à la centrifugeuse et rajoutez le jus d’une orange Nul besoin d’ajouter du sucre, largement apporté par la sapotille ;
  • En tourte, avec d’autres fruits d’automne : pommes, poires, raisins secs, pruneaux et noix ;
  • en salade, avec du blanc de poulet, du mais, du poivron, assaisonnés d’une sauce crémeuse yaourt-curry.
  • frit ou cuit dans du jus de citron ou avec du gingembre, en accompagnement des plats ;
  • écrasé pour en extraire le jus et l’utiliser comme sirop, ou simplement pour fourrer crêpe ou pain ;
  • en confiture. Il faut alors peler le fruit, écraser la pulpe dans de l’eau et porter le tout à ébullition. Enlevez l’écume verte (c’est le latex du fruit), puis ajoutez un peu de sucre pour épaissir le tout. La confiture prend alors une belle teinte rouge vif.
Commentaires

  • Une sapotille pèse entre 75 et 120 g en moyenne
  • L’arbre qui produit la sapotille fournit un latex qui entre dans la composition de base du chewing-gum.
  • S’appeler également nèfle d’Amérique

 

Laisser un commentaire