2.331 Choisir et conserver ses pêches, nectarines, brugnons, pavies

2.331-Choisir-et-conserver-ses-pêches-nectarines-brugnons-pavies.jpg

Temps Exécution Difficulté Usage Précaution
Variable Très facile Pêches Certaines personnes peuvent ressentir des symptômes allergiques suites à la consommation du fruit cru Voir commentaires (1)
Pêches, nectarines, brugnons, pavies ? (2)

Pêche

Les pêches sont des fruits climactériques charnus, juteux et sucrés, avec une chair jaune, blanche, ou rouge (sanguine), une peau veloutée de couleur jaune ou orange plus ou moins lavée de rose-carmin à rose-saumon ou brune chez les sanguines, et un noyau dur, adhérent ou non .

Nectarine

La nectarine (produite par le Prunus persica nucipersica) est une variété de pêche (Prunus persica) issue d’une mutation naturelle du pêcher. La différence principale est l’absence de duvet sur la nectarine qui a une peau lisse et brillante.

Brugnon

Le brugnon est le fruit du brugnonier (Prunus persica var. nucipersica), une variété depecher (Prunus persica). C’est une drupe qui se distingue des pêches et pavies par sa peau sans duvet, et des pêches et nectarines par son noyau adhérent. La chair du brugnon est blanche ou jaune selon les variétés, sa peau présente une couleur rouge-orangé tirant sur le bordeaux.

Pavie

La pavie est une variété de pêche (Prunus persica var. persica Batsch) à peau duveteuse et noyau adhérent à la chair. Elle est le fruit du pêcher de Pavie, dont le nom vient de Paviecommune française du Gers.

Achat

  • Sa chair peut être blanche ou jaune, sa peau est rouge tirant sur le bordeaux.
  • L’intensité de la couleur de la peau n’est pas un signe de maturité.
  • Selon les variétés, les teintes évoluent du rosé au rouge foncé.
  • Un bon fruit doit être bien souple sous le doigt, bien parfumé, avec une peau bien lisse et sans taches.
  • Préférer les fruits à chair ferme. ils doivent être très odorants, bien colorés et exemptes de taches brunes.

Conservation

  • Idéalement, ils doivent être entreposé au frais mais pas au réfrigérateur, soit environ 10-12 C.
  • Ils se conservent environ 2 jours.
  • Les déposer à plat, sans qu’ils ne se touche

Préparation

  • Lavez-les soigneusement avant de les consommer.
  • A la croque ils n’ont pas besoin d’être épluché.
  • Enlever la peau pour les préparations l’exigeant

Blanchir;

  • Laver les fruits.
  • Amener à ébullition une grande casserole d’eau bouillante, avec suffisamment d’eau pour les couvrir
2.331 Choisir et conserver ses pêches, nectarines, brugnons, pavies 1
Avec un couteau bien aiguiser, tracer un X en surface sur la peau à chaque extrémité d’environ 4-5 cm.
2.331 Choisir et conserver ses pêches, nectarines, brugnons, pavies 2
Plonger 3-4 fruits à la fois dans l’eau bouillante 30 secondes maximum

 

2.331 Choisir et conserver ses pêches, nectarines, brugnons, pavies 3
Retirer de l’eau chaude rapidement et plonger dans un bac d’eau froide avec quelques glaçons, 1 minute maximum

 

2.331 Choisir et conserver ses pêches, nectarines, brugnons, pavies 4
Tirer la peau à partir du X.
  • Enlever le noyau et découper aux choix

Mariage des saveurs

  • A la croque
  • Salades de fruits
  • Compotes
  • Confitures
  • Clafoutis.
Commentaires

Bien que ces fruits aient des saveurs distinctes, ils se choisissent, conserve et s’apprête généralement de la même façon.

(1) Le syndrome dallergie orale
La pêche est un aliment incriminé dans le syndrome d’allergie orale. Ce syndrome prend la forme d’une réaction allergique à certaines protéines d’une gamme de fruits, de légumes et de noix. Il touche certaines personnes ayant des allergies aux pollens et est presque toujours précédé du rhume des foins.

Lorsque certaines personnes allergiques au pollen de bouleau, et dans une plus petite mesure celui de graminées consomment la pêche crue (la cuisson dégrade habituellement les protéines allergènes), une réaction immunologique peut survenir29. Ces personnes présentent des démangeaisons et des sensations de brûlure à la bouche, aux lèvres et à la gorge. Les symptômes peuvent apparaître, puis disparaître, habituellement quelques minutes après la consommation ou la manipulation de l’aliment incriminé.

En l’absence d’autres symptômes, cette réaction n’est pas grave et la consommation de pêche n’a pas à être évitée de façon systématique. Toutefois, il est recommandé de consulter un allergologue, afin de déterminer la cause des réactions aux aliments végétaux. Ce dernier sera en mesure d’évaluer si des précautions spéciales devraient être prises.

Bien qu’aucune donnée spécifique n’indique que la nectarine soit également impliquée dans le syndrome d’allergie oral, une mise en garde doit tout de même être faite en raison de la similarité entre ces fruits.


Source:

http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=peche_nu

(2) Définition source wikipedia

 2.331 Choisir et conserver ses pêches, nectarines, brugnons, pavies fin.jpg

 

 

Laisser un commentaire