2.350 Choisir et conserver ses cerises capulines

2.350 Choisir et conserver ses cerises capulines intro.jpg

Les cerises capulines sont des fruits aromatiques et ronds, de couleur rouge avec une teinte verte à la peau presque marron-noire, lisse et tendre. La pulpe juteuse, légère, verte et blanche est généralement douce avec une certaine astringence similaire à celle des cerises sauvages dans certains cas. Le noyau au centre est dure, il est proportionnellement grand par rapport aux petits fruits.

Temps Exécution Difficulté Usage Précaution
Variable Très facile Cerises La consommation de cerises peut provoquer le syndrome d’allergie orale *

Ne pas ingérer les noyaux, il contient de l’amygdaline, une substance qui se transforme en cyanure dans l’estomac et devient alors fortement toxique pour celui qui l’ingère.

L’écorce, les feuilles et les graines (en contact avec l’eau) doivent être manipulées avec soin car elles libèrent du HCN (cyanure d’hydrogène).

Achat

  • Choisissez des fruits ferme, dodus avec une peau lisse et brillante.
  • Leur peau devrait être rouge ou jaune foncé, leurs tiges vertes.
  • Évitez celles qui semblent collantes : elles sont trop mûres et perdent leur jus
  • Évitez les fruits durs, à la peau mate.
  • La couleur de la peau peut varier du rouge clair au rouge foncé, bien qu’il en existe également à peau jaune.
  • Choisissez de préférence des fruits qui possèdent encore leur queue.

Les cerises capulines sont courantes sur les marchés du Guatemala, de l’Équateur, du Salvador et des régions andines, mais ce fruit n’a pas encore connu de succès commercial dans d’autres pays.

Conservation

  • Avant de ranger les cerises, retirez les fruits mous.
  • Déposer un chiffon absorbant en bambou ou coton bio au fond d’un bol en vitre ou acier inoxydable, déposer les cerises fermes.
  • Recouvrez le récipient légèrement et mettez-le au frigo.

Congeler

  • Dénoyautées ou non, il faut bien les assécher après les avoir lavées et on les étale sur une plaque au congélateur.
  • On les enferme ensuite hermétiquement dans contenant hermétique.

Préparation

  • Déposer dans une passoire, rincez les cerises à l’eau froide
  • Égouttez-les sur un chiffon absorbant, bien assécher si vous devez remettre les restants au frigo.
  • Vous pouvez laisser la tige. Prenez garde que les enfants n’avalent pas les noyaux.

Technique de dénoyautage;

Différentes techniques s’offrent à nous, à vous de voir celles qui vous convient le mieux. Personnellement je préfère la paille en fer au-dessus d’une bouteille.

Pour enlever les noyaux, les cerises doivent bien mures, sinon cela ne fonctionnera pas.

Avec le bout métallique d’une douille à pâtisserie

(1) (2)

Avec une paille rigide, en métal si vous avez.   (1)

 

Avec une baguette de bois (chop stick) et une bouteille (2)

Technique de l’entonnoir

  • Munissez-vous d’un entonnoir dont le diamètre du tube est légèrement plus petit que celui d’un noyau de cerise.
  • Posez l’entonnoir sur une assiette bol, sur sa partie conique, la queue pointée vers haut.
  • Placez une cerise sur le tube de l’entonnoir et exercez une pression vers le bas en appuyant sur le pourtour du fruit.

Ou

  • Maintenir l’entonnoir dans la main.

2.319 Choisir et conserver ses cerises rouges entonoir

Avec des épingles

  • Avec une épingle a couche (à nourrice) ou à cheveux ‘propre’ laisser quelques minutes dans de l’eau bouillante si elle a déjà servi.
  • Enfoncez la boucle de l’épingle par la tête de la cerise (côté queue) en la faisant passer derrière le noyau pour détacher celui-ci de la chair.
  • Vous n’avez plus qu’à tirer délicatement sur l’épingle pour le faire sortir.
  • Cela demande un peu d’entraînement, mais une fois le tour de main trouvé, vous ne pourrez plus vous en passer !

À défaut d’épingles, vous pouvez également utiliser un trombone à moitié déplié.

2.319 Choisir et conserver ses cerises rouges épingle

Le trombone

Enfoncez la boucle triangulaire du trombone dans la cerise en la faisant passer derrière le noyau pour le détacher de la chair, puis tirez délicatement sur le trombone pour le faire sortir.

Pour une meilleure prise en main, fixez le trombone dans un bouchon de liège de sorte que seule la partie triangulaire dépasse.

2.319 Choisir et conserver ses cerises rouges trombone

Avec le couteau tout simplement

Faites le tour du noyau avec un couteau, séparer les deux moitiés et enlever le noyau.

2.319 Choisir et conserver ses cerises rouges couteau

Mariage des saveurs

  • Consommé cru ou cuit
  • Confiture
  • Tamales spéciaux
  • Remplissage
  • Avec la peau et les graines enlevées, il peut être mélangé avec du lait, de la vanille et de la cannelle comme dessert.
  • Fermentée pour devenir une boisson alcoolisée.
Commentaires

* La cerise est l’un des aliments susceptibles de provoquer le syndrome d’allergie orale. La consommation de ce fruit peut déclencher, chez des gens allergiques au pollen de bouleau ou de graminées, des symptômes légers tels des démangeaisons et des éternuements, mais aussi de l’asthme, une urticaire généralisée ou un choc anaphylactique. Comme les protéines allergènes en cause sont habituellement détruites à la cuisson, les personnes hypersensibles peuvent consommer les cerises lorsqu’elles sont cuites.

Source : http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=cerise_nu

(1)   Source; Fine cooking (2)   Small little cookie

  • Le capulin (Prunus serotina subsp. capuli), aussi appelé « cerisier noir américain » ou cerisier du Mexique, est un arbre fruitier de la famille des Rosacées.

Nom commun

Capulin, capuline blanche, capuli, capoli, capolin, cerisier du Mexique, cerisier, detse, detze, taunday, jonote, puan, palman, xengua. Au Guatemala, cerise sauvage; en Bolivie et au Pérou, capuli ou cerise; en Équateur, capulí; au Salvador, capulin.

  • Son bois, les graines des fruits et les feuilles sont utilisées.

Attention

L’écorce, les feuilles et les graines (en contact avec l’eau) doivent être manipulées avec soin car elles libèrent du HCN (cyanure d’hydrogène).

 

2.350 Choisir et conserver ses cerises capulines

Laisser un commentaire