2.353 Choisir et conserver ses fruits du viorne obier

Les fruits du viorne obier (Viburnum opulus) sont des baies rouges regroupé en grappe, mesurant jusqu’à 8,5 mm de diamètre mais avec un gros noyau et un peu malodorantes à maturité.

Cette plante contient un alcaloïde, la lycorine. Les fruits cuits seraient consommables, mais crus (et surtout verts), ils provoqueraient des troubles digestifs à faible dose et des troubles neurologiques et cardiaques à forte dose. Il est conseillé de considérer cette plante comme faiblement toxique.

Temps Exécution Difficulté Usage Précaution
Variable Expert Viorne obier
Faiblement toxique, se faire accompagner d’un expert.(1)

Achat

  • Disponible à l’état sauvage, se faire accompagner d’un expert pour sa cueillette.
  • Choisir des baies bien rouges, exemptes de meurtrissures ou moisissures.

Conservation

  • Se conserve très peu, 1-2 jours au réfrigérateur.
  • On peut les transformer en jus et congelé ou faire sécher.

Préparation

  • Laver, enlever les baies abimer et les tiges.

Mariage des saveurs

  • Manger crus ou cuits – Lire (1)
  • Avec ce goût aigre, il est mieux cuisiné. Le fruit écrasé a une odeur désagréable.
  • Utilisé en remplacement de la canneberge.
  • Gelées
  • Conserves
  • Jus
  • Séché comme collation.

Commentaires

(1) De grandes quantités de fruits peuvent provoquer des vomissements et de la diarrhée. Le fruit est d’une toxicité très faible ou nulle, il ne provoque que des dérangements légers lorsqu’il est mangé non mûr ou en grande quantité. Source; http://www.pfaf.org/user/Plant.aspx?LatinName=viburnum+opulus

  • Autres noms communs : rose de Gueldre, obier, viorne aubier, aubier, boule de neige pour le cultivar ‘Roseum’
  • Utilisées dans les médecines traditionnelles comme toni-cardiaques.
  • Utiliser dans la fabrication d’une teinture rouge.
 

 

Laisser un commentaire