2.362 Choisir et conserver ses groseilles Ceylon

La groseille de Ceylan est un petit fruit d’arbre typiquement utilisé dans la production de confiture et de gelée. Il est d’un demi à un pouce de diamètre avec une peau serrée qui est chartreuse ou orange quand elle est mûre et un violet moucheté profondément lorsqu’il est mature. Sa peau est très amère et recouverte de courts poils verts qui rendent la sensation en bouche désagréable. Indépendamment du fait que le fruit soit consommé sous forme cuites ou crues, la peau est rarement consommée. Sa chair a une saveur semblable à un abricot à la canneberge acide. En raison de sa nature astringente, la groseille de Ceylan est rarement servie seule, plutôt sucrée. Les fruits sont plus agréables lorsqu’ils sont très murs car les sucres sont plus concentrer. Cependant, les baies destinées à la production de gelée et de confiture sont généralement utilisées lorsqu’elles sont mi mures, c’est à ce moment que les niveaux de pectine sont les plus élevés. Chaque fruit contient jusqu’à douze graines longues d’environ un quart de pouce de long, consommables.

Temps Exécution Difficulté Usage Précaution
Variable Très facile Groseilles  

Achat

  • Pour consommation immédiatement; choisir un fruit lourd, foncé, avec la peau est légèrement froissée, cela indique que les sucres se sont concentrés.
  • Elles doivent être souples sous le doigt, brillantes.
  • Des feuilles bien vertes et fermes sont un indice de fraîcheur.
  • Choisissez les groseilles bien rondes, en grappes avec des tiges bien vertes.
  • Choisir des fruits aux couleurs vives avec des chapeaux secs, sans moisissure ou point mou

Conservation

  • Gardez les fruits à température ambiante jusqu’à ce qu’ils soient mûrs.
  • Quand ils deviennent doux et légèrement froissés, rangez-les au réfrigérateur pour arrêter le processus de maturation.
  • Les groseilles de Ceylan fermenteront après quelques jours de stockage froid, donc consommez ou traitez les fruits rapidement.

Préparation

  • Couper les fruits en deux et couper la chair.
  • Il est préférable d’enlever la peau avant de consommer en raison de ses irritants petits poils.
  • L’enlèvement des graines n’est pas nécessaire, elles sont tendres et ont un goût négligeable.
  • Pour les sirops et les recettes de confiture, passez au mxeur pour obtenir une consistance plus lisse.

Mariage des saveurs

  • Ce fruit n’est pas le plus agréable au palais pour plusieurs raisons.
  • Les petits poils fins poussent sur sa peau violacée.
  • Les fruits sont également connus pour leur amertume, leur aigreur et leur forte acidité.
  • Sa peau est particulièrement acrimonieuse.
  • Certaines personnes trouvent que le goût ressemble à un « abricot astringent», tandis que d’autres le comparent à un la canneberge.
  • Les groseilles de Ceylan sont rarement consommées crues, trop amères.
  • Il est préférable d’utiliser des fruits à moitié mûrs pour la confiture et les recettes de conserves.

 

Saveurs complémentaires

Fruits
  • Canneberge
  • Raisin
  • Jamun
  • Amla
  • Abricot
  • Poire cactus
  • Goyave
  • Cerise
  • Fruits de dragon
  • Jamberry
  • Citron
  • Kokum
  • Prune natale
  • Mûrier
  • Phalsa
  • Prune
  • Roselle
  • Papaye
  • Tamarin

Herbes, épices et huile :

  • Sucre brut
  • Miel
  • Menthe
  • Jus d’orange
  • Raisins secs
  • Jaggery
  • Poivre noir
  • Cacao
  • Cannelle
  • Cardamome
  • Anis
  • Fenouil
  • Réglisse
  • Noix de muscade
  • Tamarinier aigre
  • Jus de citron
  • Vinaigre
  • Sauce barbecue
  • Cumin
  • Safran des Indes

Les épices chaudes contrecarrent l’astringence du fruit et sont les mieux adaptées aux réductions et aux confitures.

Commentaires

La groseille de Ceylan a plusieurs noms comme un reflet de ses nombreux habitats. D’autres noms de ces fruits violets maroîchis comprennent la pomme kei, le ketembilla, les canneberges portoricaines et les abricots tropicaux. Cependant, certains de ces noms se réfèrent à un hybride qui se trouve entre la groseille velue de Ceylan décrite ici, et un fruit plus doux connu sous le nom de groseille abyssinienne.

 

 

Laisser un commentaire