2.406 Ou trouve t’on la vitamine A dans les produits du groupe céréalier

Fonction

Vitamine liposoluble, la vitamine A se présente, dans l’organisme, sous la forme de rétinol, de rétinal (dans la rétine), d’acide rétinoïque (dans les os et les muqueuses) ou de palmitate de rétinyle (réserves stockées dans le foie). C’est dans la rétine qu’on l’a isolée la première fois, d’où le nom de « rétinol ». L’organisme s’approvisionne directement en vitamine A dans les aliments de source animale où elle est présente sous forme de rétinol.

La vitamine A joue un rôle important dans la vision, notamment au chapitre de l’adaptation de l’œil à l’obscurité. Elle participe aussi à la croissance des os, à la reproduction et à la régulation du système immunitaire. Elle contribue à la santé de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins), qui constituent notre première ligne de défense contre les bactéries et les virus.

La vitamine A est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Elle favorise également l’absorption du fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires. (3)

Principales sources

  • Produits céréaliers à grains entiers ou enrichis
  • Germe de blé

Symptômes de carence

  • Amaigrissement important lié le plus souvent à une perte d’appétit
  • Fatigue importante (épuisement extrême)
  • Une forte irritabilité (état dépressif)
  • Troubles de la vue
  • Problèmes de concentration et de mémoire
  • Manque de stabilité
  • Troubles digestifs
  • Palpitations
  • Confusion
  • Ulcères de l’estomac
  • Problèmes cardiaques
  • Risque d’anorexie
  • Polynévrite (atteinte des fibres nerveuses et qui se caractérise par une faiblesse musculaire avec amyotrophie, une abolition des réflexes ostéotendineux et des paresthésies à type de fourmillements ou de picotements)
  • Crises d’épilepsie

Apport quotidien recommandé

2.206 Ou trouve t’on la vitamine A dans les produits du groupe céréalier

Sauf s’il s’agit de bêta-carotène,

tout traitement impliquant une supplémentation

prolongée en vitamine A nécessité

une surveillance médicale.

Les apports en vitamine A sont généralement exprimés en microgrammes (millionièmes de gramme) d’équivalent d’activité rétinol (EAR). Pour obtenir 1 µg d’équivalent rétinol, il faut consommer:
– 1 µg de vitamine A proprement dite (aliment ou supplément);
– 2 µg de bêta-carotène (supplément dans une base d’huile);
– 12 µg de bêta-carotène (aliment);
– 24 µg d’alpha-carotène (aliment);
– 24 µg de bêta-cryptoxanthine (aliment).

Des apports suffisants en protéines et en zinc sont essentiels au métabolisme de la vitamine A. La vitamine E en accroît l’absorption et les réserves stockées dans le foie.

Apport nutritionnel recommandé en vitamine A
(il n’y a pas d’apport nutritionnel recommandé en bêta-carotène)

Âge Apport nutritionnel
recommandé
*
de 0 à 6 mois** 400 µg 1 333 UI
de 7 à 12 mois** 500 µg 1 665 UI
de 1 à 3 ans 300 µg 1 000 UI
de 4 à 8 ans 400 µg 1 333 UI
de 9 à 13 ans 600 µg 2 000 UI
Hommes, à partir de 14 ans 900 µg 3 000 UI
Femmes, à partir de 14 ans 700 µg 2 330 UI
Femmes enceintes :
– 19 ans et moins
– plus de 19 ans
750 µg
770 µg
2 500 UI
2 565 UI
Femmes qui allaitent :
– 19 ans et moins
– plus de 19 ans
1 200 µg
1 300 µg
4 000 UI
4 335 UI

*Les apports en vitamine A peuvent être exprimés en microgrammes (1 µg = un millionième de gramme) d’équivalent d’activité rétinol (EAR) ou en unités internationales (UI). 1 µg équivaut à 3,33 UI; 1 IU équivaut à 0,3 µg de rétinol.

**Apport suffisant : en l’absence de données scientifiques suffisantes, les autorités ont fixé, non pas un apport nutritionnel recommandé (ANR), mais un apport suffisant (AS). L’apport suffisant en vitamine A repose sur les apports moyens chez les bébés nord-américains en bonne santé.

Incompatibilité

Les rétinoïdes synthétiques et la médroxyprogestérone (Provera, par exemple) peuvent faire augmenter les taux de vitamine A dans l’organisme.

Les médicaments suivants peuvent nuire à l’absorption de la vitamine A : huile minérale, contraceptifs oraux, hypolipidémiants : cholestyramine (Questran®) et colestipol (Colestid), colchicine (antigoutteux), Néomycine (antibiotique), Oméprazole (antiacide), antiacides contenant de l’hydroxyde d’aluminium (Gaviscon et Maalox), Phénobarbital (antiépileptique).

 

Liste des Céréales, Pâtes et Pains riches en Vitamine A (2)

Aliments Pour 100g
Pâtes, nouilles aux œufs, épinards, enrichies, sèches 19 µg
Pâtes, préparées avec des œufs, maison, cuites 17 µg
Pâtes, fraîches-réfrigérées, épinards, telles… 15 µg
Pâtes, nouilles aux œufs, épinards, enrichies, cuites 6 µg
Pâtes, fraîches-réfrigérées, épinards, cuites 6 µg
Pâtes, nouilles aux œufs, enrichies, cuites, salées 6 µg

  1. Canal Vie
  2. Aliment Riches
  3. Passeport santé
  4. Source : Institute of Medicine, Food and Nutrition Board, États-Unis, 2001. Dietary Reference Intakes for Vitamin A, Vitamin K, Arsenic, Boron, Chromium, Copper, Iodine, Iron, Manganese, Molybdenum, Nickel, Silicon, Vanadium, and Zinc. Ces données sont le résultat d’un consensus entre les autorités canadiennes et américaines.

 

Laisser un commentaire