2.437 Ou trouve t’on du silicium dans les produits du groupe céréalier

Fonction

Le silicium joue un rôle important dans le métabolisme osseux, en fixant les autres minéraux dans les os. Le silicium est nécessaire pour former, avec le calcium et la vitamine C, le collagène qui rend nos tissus souples. On peut qualifier le silicium de véritable « ciment cellulaire », s’opposant au vieillissement de l’organisme. Il accroît la rapidité de consolidation des fractures, il participe au bon état général de la peau, des ongles et des cheveux, il donne du tonus aux tissus conjonctifs, luttant ainsi, d’une manière indirecte contre la cellulite. Il joue un rôle au cours de la croissance et protège le système cardio-vasculaire.

Par son effet diurétique puissant, le silicium est recommandé aux femmes faisant de la rétention d’eau ou souffrant de cellulite. Il est indispensable chez les personnes souffrant d’ostéoporose (ou mieux à titre préventif), car il permet la fixation du calcium.

Excellent catalyseur des glandes endocrines, le silicium est un facteur de développement chez les jeunes, d’équilibre du système nerveux et de lutte contre l’atonie cérébrale et la déficience intellectuelle.

Finalement, le silicium influence positivement la guérison des verrues (en bonne association avec le magnésium et l’aluminium), les ostéites et les adénopathies. Il réhydrate la peau et les muqueuses, cicatrise les tissus (osseux ou peau) et enfin aide dans le prostatisme. Il a également une action contre le cholestérol et l’hypertension

Principales sources2.236 Ou trouve t’on du silicium dans les produits du groupe céréalier

  • Céréales complètes
  • Millet
  • Graines germées
  • Son
  • Blé complet
  • Orge
  • Avoine
  • Épeautre
  • Pain complet

Note : Le silicium se trouve principalement dans les boissons et les aliments d’origine végétale.

Une étude menée aux Etats-Unis (« Total Diet Study ») a montré que plus de la moitié de l’apport en silicium des Américains provient des boissons (eau, café, bière), le reste étant fourni par les aliments céréaliers et les légumes.

Les aliments céréaliers sont plus riches en silicium lorsqu’ils sont complets. Le silicium peut être également présent dans certains aliments industriels (principalement des aliments déshydratés : soupes, nouilles, cafés, épices, sel…) sous forme d’additif : dioxyde de silicium (E 551), silicate de sodium (E 550) ou silicate de calcium (E 552), ont une action anti-agglomérante ou anti-moussante.

Symptômes de carence

Il n’existe pas en pratique de carence en silicium, mais certaines études anciennes établissaient un lien entre la faible teneur en silicium de l’eau et les problèmes cardiovasculaires.

Les enfants en période de croissance, qui souvent souffrent des articulations, devront en faire des cures répétées.

Apport quotidien recommandé (femme, femme enceinte, enfant, homme)

Références nutritionnelles (apports nutritionnels conseillés)

En 2000, les experts de l’Agence française de sécurité sanitaire de l’alimentation (Afssa) ont estimé le besoin (apport minimum pour éviter une carence) en silicium à 5 mg par jour pour un adulte. Mais, ils n’ont pas fixé de références nutritionnelles (apports optimaux).

En 2001, les experts de l’Institut de médecine Nord-américain (IOM) n’ont pas été en mesure de fixer des apports conseillés, faute de données.

De même, les scientifiques de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) n’ont pas déterminé d’apports conseillés.

Incompatibilité

Aucun


Source

Laisser un commentaire