2.572 Aliments riches en Baryum (oligo-éléments), Ba

2.572 Aliments riches en Baryum.jpg

Le baryum est présent comme élément trace dans la roche ignée et dans la roche sédimentaire. Bien qu’on ne le retrouve pas à l’état libre dans la nature, il est présent dans un certain nombre de composés, dont les plus courants sont la barytine (BaSO4) et, dans une moindre mesure, la withérite (BaCO3).

Le baryum n’est pas considéré comme un élément essentiel dans la nutrition humaine.


  • Besoin quotidien en Baryum
  • Quelques aliments et leur contenu en Baryum
  • Autres informations
    • Effets sur la santé
  • Source

Besoin quotidien en Baryum

Il n’y a pas de besoin minimum d’établi pour le Baryum.

On peut estimer à environ 1 mg/jour l’apport moyen de baryum provenant de cette source pour les Canadiens.


Quelques aliments et leur contenu en Baryum

La plupart des aliments contiennent moins de 0,002 mg/g.

Les dangers causés par un excès de Baryum dans la nourriture est très faible.

Les principales sources alimentaires de baryum aux États-Unis sont le lait, les pommes de terre et la farine. Certains produits céréaliers et certaines noix ont tendance à contenir beaucoup de baryum. Certaines espèces de plantes accumulent du baryum lorsqu’elles poussent dans un sol riche en cet élément.

Aliments mg/g
Algues
Poisson
Farines
Noix du Brésil jusqu’à 4
Pacane 0,0067
Pomme de terre
Produits céréaliers
Arachides 0,0021
Flocons de son 0,0039

Autre Information

Les composés du baryum trouvent une grande variété d’applications industrielles. Ils servent dans l’industrie textile, dans l’industrie des plastiques et du caoutchouc ainsi que dans l’industrie de l’électronique. On les utilise également dans la fabrication de nombreux produits : glaçages et émaux pour céramique, verre, papier, additifs (lubrifiants), produits pharmaceutiques et produits cosmétiques. La barytine fait l’objet d’une grande utilisation dans l’industrie pétrolière et gazière comme agent mouillant dans les boues de forage. La withérite est employée dans la production du verre optique, dans la fabrication de la brique, dans la cémentation de l’acier et comme rodenticide. Des composés organométalliques contenant du baryum ont été ajoutés dans le carburant diesel pour réduire les émissions de fumée noire des moteurs diesels.

De manière générale, le baryum est présent dans l’air sous forme de particules provenant principalement des émissions industrielles, et plus spécifiquement de la combustion du charbon et de l’huile diesel et de l’incinération des déchets.

Effets sur la santé

Les sels solubles de baryum sont fortement toxiques par suite d’une exposition aiguë. À concentration élevée, le baryum provoque une forte vasoconstriction du fait qu’il stimule directement les muscles des artères, il accroît le péristaltisme du fait qu’il stimule violemment les muscles lisses et il entraîne des convulsions et la paralysie du fait qu’il stimule le système nerveux central. Selon la dose et la solubilité du sel de baryum en cause, la mort peut survenir en l’espace de quelques heures ou de quelques jours. On croit que l’exposition répétée au chlorure de baryum dans le sel de table a causé des poussées récurrentes de la maladie «Pa-Ping» (paralysie passagère ressemblant à la paralysie périodique familiale) dans la province chinoise du Sichouan.

Étant donné qu’il existe peu de données sur la cancérogénicité du baryum, cet élément a été classé dans le groupe VA (données ne permettant pas de faire une évaluation).


Source

  • Wikipedia
  • Santé Canada
  • Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa … – Anses
  • Agency for Toxic Substances and Disease Registry (ATSDR). 2007. Toxicological profile for Barium. Atlanta, GA: U.S. Department of Health and Human Services, Public Health Service.
  • S. Environmental Protection Agency. Health advisory–Barium. Office of Drinking Water(1985).
  • Brooks, S.M. Pulmonary reactions to miscellaneous mineral dusts, man-made mineral fibers, and miscellaneous pneumoconioses . Dans : Occupational respiratory diseases. J.A. Merchant (dir. de publ.). U.S. Department of Health and Human Services. p. 401 (1986).
  • Vagt, G.O. Barite et celestite. Dans : Canadian minerals yearbook. Direction des ressources minérales, ministère de l’Énergie, des Mines et des Ressources (1985).
  • Miner, S. Preliminary air pollution of barium and its compounds. A literature review. Prepared under Contract No. PH 22-68-25 USDHEW, Public Health Service, National Air Pollution Control Administration, Raleigh, NC(1969).
  • Cotton, F.A. et Wilkinson, G. Advanced inorganic chemistry: Comprehensive text. 4eédition. J. Wiley, New York, NY. p. 286 (1980).
  • Hem, J.D. Barium. Dans : Study and interpretation of the chemical characteristics of natural water. Geological Survey Water-Supply Paper 1473, U.S. Government Printing Office, Washington, DC. p. 197 (1970).
  • Subramanian, K.S. et Méranger, J.C. A survey for sodium, potassium, barium, arsenic, and selenium in Canadian drinking water supplies. Spectrosc., 5: 34 (1984).
  • S. Environmental Protection Agency. Computer printout: Frequency distributions by site/year for barium, the results of samples collected at National Air Surveillance Network sites. Non publié, Environmental Monitoring Systems Laboratory(1984), cité au renvoi 35.
  • Gormican, A. Inorganic elements in foods used in hospital menus. Am. Diet. Assoc., 56: 397 (1970).
  • Calabrese, E.J., Canada, A.T. et Sacco, C. Trace elements and public health. Rev. Public Health, 6: 131 (1985).
  • Underwood, E.J. Trace elements in human and animal nutrition. Academic Press, New York, NY. p. 431 (1971).
  • Commission internationale de protection contre les radiations. Report of the task group on reference man. Pergamon Press, New York, NY (1974).
  • Schroeder, H.A., Tipton, I.H. et Nason, P. Trace metals in man: Strontium and barium. Chronic Dis., 25: 491 (1972).
  • Ministère de l’Environnement de l’Ontario. The determination of trace metals in surface waters by ICP-AES. Laboratory Services Branch(1988).
  • McCauley, P.T. et Washington, I.S. Barium bioavailability as the chloride, sulfate, or carbonate salt in the rat. Drug Chem. Toxicol., 6: 209 (1983).
  • Clavel, J.P., Lorillot, M.L., Buthiau, D., Gerbet, D., Heitz, F. et Galli, A. Intestinal absorption of barium during radiological studies. Therapie, 42(2): 239 (1987).
  • Taylor, D.M., Bligh, P.H. et Duggan, M.H. The absorption of calcium, strontium, barium and radium from the gastrointestinal tract of the rat. J ., 83: 25 (1962).
  • National Academy of Sciences. Drinking water and health. Vol. 1. National Research Council, Washington, DC(1977).
  • Tardiff, R.G., Robinson, M. et Ulmer, N.S. Subchronic oral toxicity of BaCl2 in rats. Environ. Pathol. Toxicol., 4: 267 (1980).
  • Miller, R.G., Featherstone, J.D.B., Curzon, M.E.J., Mills, T.S. et Shields, C.P. Barium in teeth as indicator of body burden. Dans : Advances in modern environmental toxicology. Vol. IX. Princeton Publishing Co., Princeton, NJ. p. 211 (1985).
  • Ohanian, E.V. et Lappenbusch, W.L. Problems associated with toxicological evaluations of barium and chromium in drinking water. Office of Drinking Water, U.S. Environmental Protection Agency(1983).
  • Stockinger, H.E. The metals. Dans : Patty’s industrial hygiene and toxicology. II(A). G.D. Clayton et F.E. Clayton (dir. de publ.). J. Wiley, New York, NY. p. 1531 (1981).
  • Reeves, A.L. Barium. Dans : Handbook on the toxicology of metals. Friberg, G.F. Nordberg et V.B. Vouk (dir. de publ.). Elsevier/North Holland Biomedical Press, Amsterdam(1979).
  • Shankle, R. et Keane, J.R. Acute paralysis from barium carbonate. Neurol., 45(5): 579 (1988).
  • Zdanowicz, J.A., Featherstone, J.D.B., Espeland, M.A. et Curzon, M.E.J. Inhibitory effect of barium on human caries prevalence. Community Dent. Oral Epidemiol., 15: 6 (1987).
  • Schroeder, H.A. et Kramer, L.A. Cardiovascular mortality, municipal water, and corrosion. Environ. Health, 28: 303 (1974).
  • Elwood, P.C., Abernethy, M. et Morton, M. Mortality in adults and trace elements in water. Lancet, ii: 1470 (1974).
  • Brenniman, G.R., Namekata, T., Kojola, W.H., Carnow, B.W. et Levy, P.S. Cardiovascular disease rates in communities with elevated levels of barium in drinking water. Res., 20: 318 (1979).
  • Brenniman, G.R. et Levy, P.S. Epidemiological study in Illinois drinking water supplies. Dans : Advances in modern environmental toxicology. Vol. IX. Princeton Publishing Co., Princeton, NJ. p. 231 (1985).
  • Wones, R.G., Stadler, B.L. et Frohman, L.A. Lack of effect of drinking water barium on cardiovascular risk factors. Étude réalisée par l’University of Cincinnati College of Medicine pour le compte de l’Environmental Protection Agency des États-Unis (non publiée) (1989).
  • McCauley, P.T., Douglas, B.H., Laurie, R.D. et Bull, R.J. Investigations into the effect of drinking water barium on rats. Dans : Advances in modern environmental toxicology. Vol. IX. Princeton Publishing Co., Princeton, NJ. p. 197 (1985).
  • Schroeder, H.A. et Mitchener, M. Life-term studies in rats: Effects of aluminum, barium, beryllium and tungsten. Nutr., 105: 421 (1975).
  • Schroeder, H.A. et Mitchener, M. Life-term effects of mercury, methyl mercury and nine other trace elements on mice. Nutr., 105: 452 (1975).
  • Perry, H.M., Jr., Kopp, S.J., Erlanger, M.W. et Perry, E.F. Cardiovascular effects of chronic barium ingestion. Trace Subst. Environ. Health, 16: 155 (1983).
  • S. Environmental Protection Agency. Drinking water criteria document for barium. Office of Drinking Water(1985).
  • Wilkins, J.R. et Calabrese, E.J. Health implications of a 5 mm Hg increase in blood pressure. Dans : Advances in modern environmental toxicology. Vol. IX. Princeton Publishing Co., Princeton, NJ. p. 85 (1985).
  • Nishioka, H. Mutagenic activities of metal compounds in bacteria. Mutat. Res., 31: 185 (1975). Cité dans : U.S. Environmental Protection Agency, Health effects assessment for barium (1984).
  • Loeb, L., Sirover, M. et Agarwal, S. Infidelity of DNA synthesis as related to mutagenesis and carcinogenesis. Adv. Exp. Med. Biol., 91: 103 (1978). Cité dans : U.S. Environmental Protection Agency, Health effects assessment for barium(1984).
  • Tarasenko, N.Y., Pronin, O.A. et Silayev, A.A. Barium compounds as industrial poisons (an experimental study). Hyg. Epidemiol. Microbiol. Immunol., 21: 361 (1977).
  • Perry, H.M., Jr., Perry, E.F., Erlanger, M.W. et Kopp, S.J. Barium-induced hypertension. Dans : Advances in modern environmental toxicology. Vol. IX. Princeton Publishing Co., Princeton, NJ. p. 221 (1985).

 

Laisser un commentaire