3.017 Additif alimentaire E128, Rouge 2G, Azogéranine

3.017 Additif alimentaire E128, Rouge 2G, Azogeranine

Le rouge 2G est un colorant artificiel pétrochimique rouge bleuâtre, de type azoïque et dérivé du naphtalène.

Description

Le rouge 2G est essentiellement constitué de sel disodique de l’acide acétamido-8-hydroxy-1-phénylazo-2-naphtalène-disulfonique-3,6 et de matières colorantes accessoires associées à du chlorure et/ou sulfate de sodium constituant les principaux composants non colorés.

Aux États-Unis, le D&C Red 11 (nom américain du rouge 2G) n’a jamais été incorporé dans l’alimentation (D&C signifiant Drugs & Cosmetics, soit Médicaments & Cosmétiques)

Autres noms

Francais Anglais
Rouge 2G Red 2G
Azogéranine D&C Red 11 (USA)
CI 18050 (cosmétiques) EINECS 223-098-9 (code UE)
CI No. 18050 Azophloxine
CAS 3734-67-6 Azofloxin
  Amidonaphthol red G
  Acid Red 1
  Azonaphthol Red J
  CI Acid Red 1
  D&C Red 11
  Azo Geranine 2G
  Ext D and C Red No. 11 (USA)
  Amido Naphthol Red 2G
  CI Acid Red 1
  Naphthazine Rose 2G
  Azo Phloxine
  CI Food Red 10
  acetyl red G
  acetyl red J
  acetyl rose 2GL
  acid fast red 3G
  acid fast red EGG
  acid leather red KG
  acid naftol red G
  acid phloxine GA
  acid red 1
  acid red 1 (c.i. 18050)
  acid red 1 disodium salt
  acid red 2G
  acid red GA
  acid rose 2GL
  amacid phloxine G
  amino naphthol red g (c.i. 18050)
  azo phloxine GA
  azophloxine (c.i. 18050)
  belacid phloxine G
  brilliant acid red G
  bucacid fast crimson
  c.i. 18050
  C.I. acid red 1, disodium salt (8CI)
  C.I. food red 10
  calcocid phloxine 2G
  disodium 5-acetyl amino-4-hydroxy-3-(phenyl azo)naphthalene-2,7-disulfonate
  disodium;(3Z)-5-acetamido-4-oxo-3-(phenylhydrazinylidene)naphthalene-2,7-disulfonate
  edicol supra geranine 2G
  Fast crimson GR
  food red 10
  hexacol red 2G
  hidacid fast crimson
  kiton fast red G
  lissamine red 2G
  2,7- naphthalenedisulfonic acid, 5-(acetylamino)-4-hydroxy-3-(phenylazo)-, disodium salt
  naphtocard red 2G
  phloxine 2G
  unitertracid red 2G

Fonction et caractéristiques

Utilisations

Colorant alimentaire, cosmétiques et pharmaceutiques.

Fonctions (INCI); Colorant cosmétique : Colore les cosmétiques et/ou confère une couleur à la peau


Toxicité

Classement

TOXICITÉ : TRÈS TOXIQUE

Danger pour la santé: Serait abondamment métabolisé en aniline dans l’organisme, de fait considéré comme un cancérigène, possiblement génotoxique.

Depuis longtemps interdit aux Etats-Unis (1977), l’Union Européenne (2007), l’Australie, le Canada. Les colorants azoïques dont E128 fait partie sont liés à de l’hyperactivité chez l’enfant, l’effet peut être déclenché ou amplifié avec les conservateurs benzoates (E210..215).

Rarement, un potentiel allergène : urticaire, asthme, autres symptômes cutanéo-muqueux et respiratoires, voire plus rarement des anaphylaxies; les intolérants aux salicylates (aspirine, baies, fruits) et/ou à la tartrazine E102 peuvent être exposés.

Divers : neurotoxique et reprotoxique suspecté, étant commercialisable sous forme de laque d’aluminium, symptômes gastro-intestinaux, anémie et élargissement de la rate (rats, laboratoires).


Résidus autorisés (dits Critères de pureté)

Matières colorantes accessoires (≤ 2%), composés organiques autres que les matières colorantes: acide acétamido-5-hydroxy-4-naphtalène disulfonique-2,7, acide amino-5-hydroxy-4-naphthalène disulfonique-2,7 (≤ 0,5% au total), matières insolubles dans l’eau (≤ 0,2%), matières extractibles à l’éther (≤ 0,2%), amines aromatiques primaires non sulfonées (≤ 0,01%, exprimées en aniline), métaux lourds (≤ 40 mg/kg, exprimés en plomb), plomb (≤ 10 mg/kg), arsenic (≤ 3 mg/kg), mercure (≤ 1 mg/kg), cadmium (≤ 1 mg/kg).


Dosage maximum dans les produits transformés

Information non disponible


Gouvernement du Canada, Liste des colorants autorisés (Listes des additifs alimentaires autorisés)

N’est pas autorisé au Canada


Dose maximale admissible par jour

0 – 1 mg./kg. de masse corporelle/jour.


Avantages

La famille des colorants azoïques est très répandue car elle est bon marché, facile à produire et à incorporer dans les textiles, l’alimentation transformée, les pharmaceutiques, et les cosmétiques.


Source de l’additif

Produit de synthèse


Origine

Végétale Non Animale Non Minérale Non Synthétique Oui

Convient aux régimes

Végétarien Oui Végétalien Oui Hallal Oui Kosher Oui
Biologique Non Sans gluten Oui Sans noix Oui Sans œufs Oui

Régimes spéciaux : Produits animaux (porc compris) exclus.


Autorisé dans les pays suivants

Country Status Matched Term
Philippines Approved Red 2G

Additif interdit

Country Status Matched Term
États-Unis Matching Terms Not Found
European Union Not Permitted
Australia and New Zealand Not Permitted
Japon Unknown None
Autriche Not Permitted
Belgique Not Permitted
Bulgarie Not Permitted
Chypre Not Permitted
République tchèque Not Permitted
Danemark Not Permitted
Estonie Not Permitted
Finlande Not Permitted
France Not Permitted
Allemagne Not Permitted
Grèce Not Permitted
Hongrie Not Permitted
Irlande Not Permitted
Italie Not Permitted
Lettonie Not Permitted
Lituanie Not Permitted
Luxembourg Not Permitted
Malte Not Permitted
Pays-Bas Not Permitted
Pologne Not Permitted
Portugal Not Permitted
Roumanie Not Permitted
Slovaquie Not Permitted
Slovénie Not Permitted
Espagne Not Permitted
Suède Not Permitted
Royaume-Uni Not Permitted
Australie Not Permitted
Nouvelle-Zélande Not Permitted

Utilisation restreinte

Ingrédient régulé : IV/19 (Cet ingrédient est soumis à une réglementation spécifique européenne consultable ici en anglais)


Spécification technique

CAS :3734-67-6

Nom chimique : Disodium 5-acetylamino-4-hydroxy-3-(phenylazo)naphthalene-2,7-disulphonate


Ou peut-on retrouvé

Bien qu’exclu de nombreux pays, le Rouge 2G (E)128 reste en 2015 listé au Codex alimentarius.

On le retrouve dans;

  • Viandes hachées
  • Viandes de hamburgers
  • Saucisses anglo-saxonnes

Exemple de produit contenant cet additif

Dee Thai Sauce Sriracha 
Rouge Mon Amour – Nabla
Tostadas onduladas (econo pack) – Milpa real – 200 g

Autres que les aliments ou peut-on la retrouver

Autorisé comme colorant pour cosmétiques, où il peut être renommé CI 18050

Nom du produit Catégorie du produit Marque du produit
Masque Capillaire Enrichi au Beurre de

Karité et Miel

Masque capillaire Byphasse
Produits qui en contiennent
Activ Color – Instant conditionner 2 phases cheveux colorés
All That Glitters – Boule de bain
Douceur naturelle corps & mains marsella vanilla
Flower girl – Solid shampoo bar
Hair Care Instant Oleo Curls Spray
Lait corporel Nutri-intense Body
Pink Elephants & Lemonade
Radiant Skin – Showergel grapefruit perfume
Sensitive hair shampoo
Stardust – Savon aux huiles essentielles fait à la main
Tec shampoo 250 ml
The Wow Factor – Solid Shampoo Bar

4 Cosmetics Ingredients containing CI 18050
Name Technology Supplier
Red 2G Organic pigments Neelikon Food Dyes & Chemicals
ROUGE COVASOL W 3011 Soluble Coloring Dyes Sensient Cosmetic Technologies
DragoColor® Brilliant Pink (656589) Pigments Symrise
SUNLAKE® Red 2 G Organic pigments Vipul Organics

Additifs similaires

Colorants Rouge Colorants Rouge Colorants Rouge Colorants Rouge
E120 E124 E163 E129
Cochenille Ponceau 4R Anthocyanes Rouge allura AC

Remplacement naturel possible

  • Jus de betterave
  • Jus ou purée de fruits rouges : cassis, myrtilles ou bleuets, mûres, cerises noires, fraises, framboises, groseilles, baies de sureau, airelles,…
  • Vin rouge (mais contient de l’alcool),
  • Pulpe de l’extraction du jus de raisins
  • Décoction fortement dosée de fleurs séchées d’hibiscus (donne une teinte claire) (Faites bouillir une grosse poignée de fleurs dans très peu d’eau),
  • Arroche rouge : le jus des feuilles cuit dans un peu de lait ou une crème végétale (de couleur blanche) donne un liquide d’un beau rose. (Mais les feuilles d’arroche rouge mixées ne donnent pas du rose mais une couleur mauve verdâtre !),
  • Jus de chou rouge mélangé à du jus de citron…

Source et bibliographie

  • A guide to the additives in and on our food(UKFoodGuide.net), Site privé d’informations sur les additifs.
  • Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, France) » Prévention » Additifs; 10-2017.
  • Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC/OMS) » Monographies, A ce jour la documentation rapporte les risques par ordre alphabétique des produits, par leur no. CASofficiel, par leurs risques 1, 2A, 2B, ou 3, ou encore par organe cible. Un composé non listé n’est pas nécessairement inoffensif, les listes sont mises à jour ponctuellement.
  • CFR title 21
  • Chemical Book Inc. , Base de données de produits chimiques et de fournisseurs. Accès par no. CAS. » Chemical properties » Hazard codes, Risc statements et Raw material.
  • CNESST (Commission de la Santé et de la Sécurité du travail, Québec) » Recherche Produits, Accès par nom ou mieux par no. CAS. La toxicité est généralement extraite de l’onglet Réglementation.
  • Codex alimentarius,
  • Dictionnaire pharmaceutique VIDAL » sec° EurêkaSanté(information médicale grand public), Utiliser la zone Rechercher avec les noms des additifs (qui remplacent toujours les codes E dans les pharmaceutiques).
  • Directive 2008/128/CE
  • Directive 2008/60/CE
  • Directive 2008/84/CE
  • Directives et Règlements de l’Union Européenne relatifs aux additifs alimentaires
  • H. Steinman (allAllergy.net, Afrq. du sud) » Allergen or Substance search » Red 2G; 10-2017.
  • Hans-Ulrich Grimm (food-detektiv.de, All.) » Base de donnée des additifs» E128 ; 10-2017.
  • EAFUS
  • wikipedia.org(angl.)
  • European Commission » Health and Consumers » Cosmetics-CosIng, Base de données de l’U.E. des ingrédients cosmétiques. Accès par no. CAS.
  • Food Additives Guide(mbm.net.au/health/guide.htm), La section Additifs alimentaires de ce site australien engagé est notamment empruntée à l’ouvrage de Judith Thamm « What are you putting in your mouth ? »., Site retiré en mai 2015. Archive en ligne disponible (valide 12-2017. Il faut parfois rafraîchir la page (touche F5)).
  • Food Reactions(foodreactions.org) , Site de M. Cassar, maîtrisard en Biologie, dédié aux intolérances alimentaires. Section Additifs. En anglais.
  • Food-info.net (initiative de l’université de Wageningen, Pays-bas) » E numbers » E128; 10-2017.
  • Food-info.net (initiative de l’université de Wageningen, Pays-bas) » Azo dyes; 10-2017.
  • wikipedia.org
  • GMO Compass , Portail d’information européen (en langue anglaise) sur les OGM, créé par des journalistes scientifiques indépendants. Il a été financé par l’Union Européenne dans le cadre du sixième PCRDet supporté par des autorités européennes comme EuropaBio.Site retiré début 2017. Archive en ligne disponible (valide 12-2017).
  • Gouvernement du Canada » Liste des colorants autorisés» NB.: Tout additif non listé n’est pas autorisé ; 10-2017.
  • Homéopathe International » Section du Dr. Robert SEROR » Additifs alimentaires , Site retiré en 2007. Une page à succès référencée par de nombreux webmasters avant d’être retirée sous la pression des fabriquants de colorants. Archive locale disponible.
  • http://www.thegoodscentscompany.com/data/rw1215781.html
  • https://cosmetics.specialchem.com/inci/ci-18050
  • https://incibeauty.com
  • https://world.openfoodfacts.org/additive/e128-red-2g
  • https://www.fastcolours.com
  • https://www.fda.gov/forindustry/coloradditives/coloradditiveinventories/ucm106626.htm
  • https://www.les-additifs-alimentaires.com/liste-colorants-loi.php
  • Joint FAO/WHO Expert Committee on Food Additives (JECFA), Comité international mixte FAO / OMS d’experts sur les additifs alimentaires. Le JECFA est une autorité scientifique consultative.
  • Le Guide des Additifs Alimentaires(sm.coppier.free.fr), Site privé d’informations compilées sur les additifs, à l’instar de additifs-alimentaires.net.
  • Liste SIN 2017
  • Livre « Additifs alimentaires, le guide indispensable pour ne plus vous empoisonner », Corinne GOUGET, Ed. Chariot d’Or, 2013, ISBN 978-2-9118-0669-8. 14e édition de ce best-seller.
  • Livre « Du poison dans votre assiette ? », Cécile Voss, Ed. Test-Achats / VSZ, 2000, ISBN 2-930241-18-7. Test-achats est l’équivalent belge du magazine français « 60 millions de consommateurs ».
  • Livre « Les additifs alimentaires. Ce que cachent les étiquettes », Hélène Barbier Du Vimont, Ed. Trédaniel Poche, 2008, ISBN 978-2-84445-860-5. H.B.dV. est journaliste spécialisée dans le domaine de la santé, de l’écologie et des thérapies naturelles.
  • Norme GSFA
  • Oxford University » The Physical and Theoretical Chemistry Laboratory » MSDS web resource, Fiches de données de sécurité (FDS) des produits chimiques. , Site retiré en 2011. Pas d’archive disponible. Le retrait est justifié pour ne pas court-circuiter les informations des fabricants de produits chimiques qui ont, nous rappelle t’on, le devoir légal d’informer.
  • Règlement 1129/2011
  • Règlement 1130/2011
  • Règlement 231/2012
  • Science Citoyen » Dossier Additifs alimentaires, Science Citoyen est réalisé avec le soutien de l’Université de Strasbourg et l’appui de la Région Alsace et de la Délégation Régionale française de la Recherche et de la Technologie., Site retiré en 2013. Archive en ligne disponible(valide 12-2017. Recherche par tri alphabétique et genre).
  • SCOGS
  • Site gouvernemental australien » Liste des additifs alimentaires autorisés» NB.: Tout additif non listé n’est pas autorisé ; 09-2012.
  • E. » Règlement 884/2007 relatif à la suspension du Rouge 2G; 10-2017.
  • Union Fédérale des Consommateurs (UFC–QueChoisir) » Liste des additifs alimentaires, L’UFC est une association française pour la défense des intérêts des consommateurs, indépendante de l’Etat, des syndicats, des producteurs et des distributeurs depuis 1951.
  • US FDA » Color Additives Status List» LIST 2 » D&C Red #11 ; 10-2017.
  • US National Library of Medicine (NLM) » MeSH(E.U.) , Le « Medical Subject Headings », thésaurus biomédical de référence, est un outil d’indexation, de catalogage et d’interrogation des bases de données de la NLM (Bethesda, Etats-Unis). Accès par no. CAS.
  • US National Library of Medicine » TOXNET » ChemIdPlus » I. Acid Red 1 / RN: 3734-67-6» Synonyms ; 10-2017.
  • WebAdditifs(les-additifs-alimentaires.com) , Site d´ Y. Brunellière, auteur de « Décrypter les étiquettes alimentaires », aux éditions City.