3.087 Additif alimentaire E243, Arginate d’éthyle laurique

L’arginate d’éthyle laurique est un agent de surface cationique pouvant être utilisé comme agent de conservation antimicrobien afin de protéger les aliments contre la contamination et la détérioration microbiologiques.

Autres noms

FrancaisAnglais
Arginate d’éthyle lauriqueEthyl lauroyl arginate
 Lauric arginate ethyl ester LAE
 Lauramide arginine ethyl ester
 Ethyl-Nα-lauroyl-Larginate·HCl
 Ethyl N2-dodecanoyl-L-argininate hydrochloride
 Lauramide arginine ethyl ester
 Lauric arginate ethyl ester
 ETHYL (2S)-5-(DIAMINOMETHYLIDENEAMINO)-2-(DODECANOYLAMINO)PENTANOATE
 ETHYL LAUROYL ARGINATE
 ETHYL N2-DODECANOYL-L-ARGININATE
 ETHYL N5-(DIAMINOMETHYLENE)-N2-DODECANOYL-L-ORNITHINATE
 L-ARGININE, N2-(1-OXODODECYL)-, ETHYL ESTER
 LAURAMIDE ARGININE ETHYL ESTER FREE BASE
 L-ORNITHINE, N5-(DIAMINOMETHYLENE)-N2-(1-OXODODECYL)-, ETHYL ESTER
 N-(.ALPHA.)-CAE
 N(.ALPHA.)-COCOYL-L-ARGININE ETHYL ESTER
 N(.ALPHA.)-COCYLARGININE ETHYL ESTER
 N-(.ALPHA.)-LAE
 N(.ALPHA.)-LAUROYLARGININE ETHYL ESTER
 N.ALPHA.-LAUROYL-L-ARGININE ETHYL ESTER
 NACAEE

Fonction et caractéristiques

Conservateur; antibactérien synthétique.

CARACTÉRISTIQUES

Poudre blanche granuleuse. L’éthyl lauroyl arginate empêche le développement de moisissures, levures et bactéries telles que les Listeria qui peuvent occasionner de dangereuses infections d’origine alimentaire.

Utilisations

Conservateur alimentaire, pharmaceutique et cosmétique.

Toxicité

Tolérable, vigilance pour certaines populations

Les risques

Dans son dernier avis (2018) l’Efsa indique que les préoccupations et incertitudes exprimées pour cet additif dans les avis scientifiques antérieurs restent sans réponse.

Effets secondaires

Aucun retrouvé (2021)

RÉSIDUS AUTORISÉS (dits Critères de pureté)

Information non disponible

Dosage maximum dans les produits transformés

DJA (valeur en mg/kg pc/jour)0.5

Canada

Liste des agents de conservation autorisés (Listes des additifs alimentaires autorisés) (Canada)

Liste des agents de conservation autorisés
ArticleColonne 1
Additifs
Colonne 2
Permis dans ou sur
Colonne 3
Limites de tolérance et autres conditions
E.1Arginate d’éthyle laurique(1) Boissons à base d’eau non alcoolisées non normalisées(1) 50 p.p.m. calculé en N-alpha-dodécanoyl-L-arginate d’éthyle, hydrochloré
(2) Catsup de tomates; fromage cheddar;
fromage de petit-lait;
fromage de petit-lait (indication de la variété);
fromage (indication de la variété);
fromage fondu (indication de la variété);
fromage fondu (indication de la variété) (avec indication des ingrédients ajoutés);
garnitures à tarte;
pain de viande; poisson de salaison et chair de poisson de salaison (Titre 21);
poisson et viande préparés (Titre 21);
saucisse;
soupes;
sous-produits de viande conditionnés ou conservés;
sous-produits de viande de volaille conditionnés ou conservés;
sous-produits de viande de volaille préparés;
sous-produits de viande en pain; sous-produits de viande en pot;
sous-produit de viande préparée;
trempettes non normalisées; viande conditionnée ou conservée; viande de volaille conditionnée ou conservée;
viande de volaille préparée;
viande en pot;
viande préparée;
sauces non normalisées
(2) 200 p.p.m. calculé en N-alpha-dodécanoyl-L-arginate d’éthyle, hydrochloré

Justification

Liste des additifs alimentaires autorisés ayant d’autres utilisations acceptées(Canada)

Liste des additifs alimentaire et leurs synonymes autorisés
Additifs alimentairesSynonymes autorisés
Arginate d’éthyle laurique
(Ethyl lauroyl arginate)
Lauric arginate ethyl ester
LAE

DSL – Liste intérieure des substances (Canada)

Non listé

Liste des Produits chimiques préoccupants, non règlementé (Canada)

Non listé

États-Unis

Liste des substances ajoutées aux aliments Substances Added to Food (formerly EAFUS) (USA)

Non listé

OTC Active Ingredients

UNII CodeActive IngredientMonograph
E0K8J7A41BNANA

DrugPortal

NameTypeLanguage 
ETHYL LAUROYL ARGINATE HYDROCHLORIDE Common NameEnglish
LAURAMIDE ARGININE ETHYL ESTER (LAE)Common NameEnglish
L-ARGININE, N2-(1-OXODODECYL)-, ETHYL ESTER, MONOHYDROCHLORIDECommon NameEnglish
ETHYL LAUROYL ARGINATE HCL [INCI]Common NameEnglish
E-243CodeEnglish

Listé EINECS(European INventory of Existing Commercial chemical Substances)

434-630-6

Flavor and Extract Manufacturers Association (FEMA)

Non listé

Avantages

Empêche la croissance des microbes.

Source de l’additif

Synthétique

Origine

C’est un anti-bactérien synthétique.

VégétaleNonAnimaleNonMinéraleNonSynthétiqueOui

Convient aux régimes

VégétarienOuiVégétalienOuiHallalOuiKosherOui
BiologiqueNonSans glutenOuiSans noixOuiSans œufsOui

Autorisé dans les pays suivants

CountryStatusMatched Term
AustralieApprovedEthyl lauroyl arginate
Nouvelle-ZélandeApprovedEthyl lauroyl arginate

Utilisation restreinte

États-UnisMatching Terms Not Found

Utilisation interdite

European UnionNot Permitted
PhilippinesNot Permitted
AutricheNot Permitted
BelgiqueNot Permitted
BulgarieNot Permitted
ChypreNot Permitted
République tchèqueNot Permitted
DanemarkNot Permitted
EstonieNot Permitted
FinlandeNot Permitted
FranceNot Permitted
AllemagneNot Permitted
GrèceNot Permitted
HongrieNot Permitted
IrlandeNot Permitted
ItalieNot Permitted
LettonieNot Permitted
LituanieNot Permitted
LuxembourgNot Permitted
MalteNot Permitted
Pays-BasNot Permitted
PologneNot Permitted
PortugalNot Permitted
RoumanieNot Permitted
SlovaquieNot Permitted
SlovénieNot Permitted
EspagneNot Permitted
SuèdeNot Permitted
Royaume-UniNot Permitted

Spécification technique

  • CAS  48076-74-0 et 60372-77-2
  • Formule moléculaire; C20H40N4O3

Additifs similaires

ConservateursConservateursConservateursConservateurs
E202E220E250E211
Sorbate de potassiumDioxyde de soufreNitrite de sodiumBenzoate de sodium

Ou peut-on retrouvé

Viandes transformées traitées thermiquement, à l’exclusion des saucisses émulsifiées, des saucisses fumées et des pâtés de foie

Quantité Autorisée dans les Aliments

Les doses maximales pouvant être incorporées, selon le Codex Alimentarius, varient de 50 à 315 mg/kg suivant les catégories de produits.

Cela n’implique pas que l’additif est systématiquement ajouté dans ces produits.

Type d’AlimentDose Maximale AutoriséeNote
Boissons gazeuses à base d’eau aromatisée50 mg/kg
Desserts à base de céréales et d’amidon (par ex. gâteaux de riz, gâteaux de tapioca)200 mg/kg
Produits similaires au fromage200 mg/kg
Gomme à mâcher (chewing-gum)225 mg/kg
Pâtes à tartiner à base de cacao, garnitures de pâtisserie incluses200 mg/kgÀ l’exception des produits non conformes à la Norme pour le beurre de cacao.
Concentrés (liquides ou solides) pour boissons à base d’eau aromatisée50 mg/kgSur la base servie au consommateur.
Poisson et produits de la pêche cuits200 mg/kg
Mollusques et crustacés et échinodermes cuits200 mg/kg
Desserts lactés (par ex. crème-desserts, yaourts aux fruits ou aromatisés)200 mg/kgÀ l’exception des produits se conformant à la Norme pour les laits fermentés.
Fruits secs200 mg/kg
Produits à base d’œufs200 mg/kg
Desserts à base d’œufs (par ex. crème anglaise).200 mg/kg
Sauces émulsionnées, claires ou trempettes (par ex. mayonnaise, sauces pour salades, trempette à l’oignon)200 mg/kg
Matières grasses tartinables, matières grasses laitières tartinables et mélanges tartinables200 mg/kgÀ l’exception des produits se conformant à la Norme pour les matières grasses laitières à tartiner. À l’exception des produits se conformant à la Norme pour les matières grasses à tartiner et les mélanges à tartiner.
Poisson et produits de la pêche, incluant mollusques, crustacés et échinodermes, marinés et/ou en gelée200 mg/kg
Poisson et produits de la pêche, incluant mollusques, crustacés et échinodermes, au vinaigre et/ou en saumure200 mg/kg
Poisson et produits de la pêche frits, incluant mollusques, crustacés et échinodermes200 mg/kgPour un emploi dans les produits prêts à consommer qui demandent de la réfrigération.
Viande, volaille et gibier inclus, transformée, finement hachée et congelée315 mg/kgUtilisation dans le traitement de surface uniquement. Pour un emploi dans les produits cuits surgelés à base de viande uniquement.
Viande, volaille et gibier inclus, congelée, en pièces entières ou en morceaux200 mg/kgUtilisation dans le traitement de surface uniquement. Pour un emploi dans les produits cuits surgelés à base de viande uniquement.
Garnitures à base de fruits utilisées en pâtisserie200 mg/kg
Viande, volaille et gibier inclus, transformée, finement hachée et traitée thermiquement200 mg/kgPour les produits conformes à la norme pour Luncheon Meat, la norme pour Cooked Cured Chopped Meat et la Norme pour Corned Beef l’emploi est restreint aux produits prêts à consommer qui requièrent la réfrigération.
Viande, volaille et gibier inclus, traitée thermiquement, en pièces entières ou en morceaux200 mg/kgPour les produits conformément à la norme pour le jambon cuit (CODEX STAN 9 6 – 1981) » et la Norme pour l’épaule de porc cuite (CODEX STAN 97 -1981) », l’emploi est restreint aux produits prêts à consommer qui demandent de la réfrigération.
Boissons non gazeuses à base d’eau aromatisée, incluant punchs et boissons similaires50 mg/kg
Sauces non émulsifiées (par ex. ketchup, sauce au fromage, sauce à la crème, sauce brune)200 mg/kg
Viande, volaille et gibier inclus, non traitée thermiquement, transformée et finement hachée315 mg/kg
Viande, volaille et gibier inclus, transformée non cuite200 mg/kg
Légumes frais épluchés, coupés ou émincés (incluant champignons, racines et tubercules, légumes secs et légumineuses et aloé vera), algues marines, fruits à coque et graines200 mg/kg
Fromage fondu200 mg/kg
Fromage affiné, croûte incluse200 mg/kgÀ l’exception des produits conformément à la Norme Cheddar. A l’exception des produits conformément à la Norme pour le Brie. A l’exception des produits conformément à la Norme pour Saint -Paulin . A l’exception des produits conformément à la Norme pour Tilsiter. A l’exception des produits conformément à la Norme pour Camembert. A l’exception des produits conformément à la Norme pour Havarti. A l’exception des produits conformément à la Norme Edam. A l’exception des produits conformément à la Norme pour l’Emmental. À l’exception des produits conformément à la Norme pour Dambo. A l’exception des produits conformément à la Norme pour Coulommiers. A l’exception des produits conformément à la Norme pour Provolone. A l’exception des produits conformément à la Norme pour Samsø. À l’exception des produits conformément à la Norme pour le Gouda.
Salades (par ex., salades de pâtes, salades de pommes de terre) et pâtes à tartiner pour sandwich (à l’exception des pâtes à tartiner à base de cacao et de noisettes des catégories 04.2.2.5 et 05.1.3)200 mg/kg
Succédanés de saumon, de caviar et d’autres produits à base d’œufs de poisson200 mg/kgA l’exception des produits conformément à la Norme pour le Corned beef.
Assaisonnements et condiments200 mg/kg
Poisson et produits de la pêche en semi-conserve, incluant mollusques, crustacés et échinodermes (comme la pâte de poisson, par exemple), autres que les produits des catégories 09.3.1 à 09.3.3200 mg/kg
Poisson et produits de la pêche, fumés, séchés, fermentés et/ou salés, incluant mollusques, crustacés et échinodermes200 mg/kgÀ l’exception des produits relevant de la norme pour le poisson fumé, le poisson aromatisé à la fumée et le poisson fumé séché. A l’exclusion des produits conformément à la norme pour les croquettes de poisson de mer et d’eau douce, crustacés et mollusques. A l’exception des produits conformément à la norme pour le poisson fumé, le poisson aromatisé à la fumée et le poisson fumé séché. A l’exception des produits conformément à la Norme pour les anchois bouillis salés séchés. A l’exception des produits conformément à la Norme pour les anchois bouillis salés séchés. A l’exception des produits conformément à la Norme pour les ailerons de requin séchés.
Potages et bouillons200 mg/kgÀ l’exception des produits non conformes à la norme Codex pour les bouillons et les consommés.
Légumes frais traités en surface (incluant champignons, racines et tubercules, légumes secs et légumineuses et aloé vera), algues marines, fruits à coque et graines200 mg/kg
Fromage frais200 mg/kg
Légumes conservés au vinaigre, à l’huile, en saumure ou à la sauce de soja (y compris champignons, racines et tubercules, légumes secs et légumineuses, aloès ordinaire), algues marines200 mg/kg
Fromage de lactosérum200 mg/kg

Exemple de produit (open food fact)

Bacó fumat – Condis
Bacón ahumado con madera de haya – Monells – 210 g
Bacon cocido ahumado – Eliges – 200 g
Jamon cocido – Auchan – 250 g
Jamón cocido – Dia
Jamón cocido braseado – Consum – 160 g
Jamón cocido extra – Dia – 2 x 125 g
Paleta cocida – Dia – 220 g
Pechuga de pavo – Dia – 2 x 100 g
Pechuga de pavo – La Selva – 100 g
peito de frango – Porsi – 200 g
Taquitos de bacon – Eroski – 2 x 100 g
Tiras de bacon ahumado – Alipende – 150 g

Autres applications non alimentaires

Cosmétique et pharmacologique.

Cosmétiques et soins de la peau

Cet ingrédient est autorisé jusqu’à une concentration de 0.8% dans les produits suivants

a) Savons

b) Shampoings antipelliculaires

c) Déodorants autres que sous forme de spray

Annexe V : Conservateurs

Lorsqu’il est utilisé en tant que conservateur, la concentration maximale autorisée dans les produits cosmétiques est la suivante :

– Bains de bouche (0.15%)

Ne pas utiliser dans les préparations destinées aux enfants de moins de 10 ans

b) Autres produits (0.4%)

Ne pas utiliser dans les produits pour les lèvres, les produits bucco-dentaires (autres que les bains de bouche) et les sprays

Libellé des conditions d’emploi et des avertissements

a) Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 10 ans

Ses fonctions (INCI)

Conditionneur capillaire : Laisse les cheveux faciles à coiffer, souples, doux et brillants et / ou confèrent volume, légèreté et brillance

Agent d’entretien de la peau : Maintient la peau en bon état

Antipelliculaire : Aide à lutter contre les pellicules

Conservateur : Inhibe le développement des micro-organismes dans les produits cosmétiques.

Agent d’entretien de la peau – Divers : Améliorer l’apparence de la peau sèche et/ou abîmée en réduisant l’écaillement et en restaurant la souplesse.

Cet ingrédient est présent dans 0.08% des cosmétiques.

Example de produit cosmétique en contenant:

Mascara Définition et Soins Noir – Biocura – 7 ml
Gommage douceur visage
Alviana
Alviana
Belle & Bio
Calm+ Eau Micellaire Apaisante visage et yeux peaux intolérantes – 200 ml
Cinq Mondes
Eau Micellaire Fresh & Clean
Gel d’Aloe Vera Bio – 150 ml
Gommage cuir cheveu 200 ml
La Saponaria
Lotion Phyto-Peeling – 150 ml
Mousse Nettoyante Fresh & Clean toutes peaux – 150 ml
Namasté Mousse Nettoyante – 125 ml
Rausch
Rituals
Riviera – Crème Visage Hydratante pour le Jour
Styling Gel Strong – 150 ml
Thomsen
Thomsen
Topicrem
Villa – Crème Visage Détoxifiante pour Nuit
List EWG
conditioner5 products
facial moisturizer/treatment4 products
around-eye cream2 products
facial cleanser2 products
shampoo2 products
serums & essences2 products
makeup remover2 products
body firming lotion1 products
mask1 products
eye makeup remover1 products

Pharmaceutique

  • Traitement de la gingivite et de la parodontite
  • Rince-bouche
  • Il est vendu comme le principal ingrédient actif du traitement Listerine Advanced Defense Gum et comme l’un des ingrédients actifs du GUM Activital Mouthwash.

Pharmacodynamique

  • Agent chélateur contre l’acné

Autres informations

L ‘éthyl lauroyl arginate (E 243) est un additif alimentaire déjà autorisé dans l’ UE pour une utilisation dans les produits carnés traités thermiquement uniquement, à quelques exceptions près. La sécurité du lauroyl arginate d’éthyle (E 243) en tant qu’additif alimentaire a été évaluée en 2007 par l’EFSA et une dose journalière acceptable (DJA) de 0,5 mg / kg de poids corporel (pc) a été fixée. La présente évaluation est basée sur une nouvelle interprétation des données disponibles élaborée par le demandeur et sur des estimations d’exposition calculées par le groupe scientifique pour les modifications actuelles et proposées des utilisations autorisées de cet additif alimentaire. Le groupe a examiné les nouvelles informations fournies, y compris le réexamen de certains des résultats des études toxicologiques inclus dans le dossier de demande initial soumis pour l’évaluation initiale de l’éthyl lauroyl arginate (E 243) en 2007. Le groupe a conclu que de ne pas contenir de nouvelles preuves scientifiques. Les préoccupations et incertitudes exprimées dans les avis scientifiques précédents du groupe scientifique sur les additifs alimentaires, les arômes, les auxiliaires technologiques et les matériaux en contact avec les aliments (AFC) et le groupe sur les additifs alimentaires et les sources de nutriments ajoutés aux aliments (ANS) restent à résoudre et ne justifie pas de modifier la DJA actuelle. Sur la base de ce qui précède, le groupe scientifique a conclu que la DJA actuelle de 0,5 mg / kg pc serait déjà atteinte chez les tout-petits et les enfants au 95e centile pour les estimations d’exposition calculées en utilisant la concentration maximale (LM) actuellement autorisée pour le lauroyl arginate d’éthyle (E 243 ). Aux nouvelles utilisations et niveaux d’utilisation proposés, la DJA serait dépassée au niveau moyen de consommation dans tous les groupes d’âge.

Document de consultation sur la proposition de Santé Canada visant à permettre l’utilisation d’un nouvel additif alimentaire, l’arginate d’éthyle laurique, comme agent de conservation dans divers aliments normalisés et non normalisés

Justification

La Direction des aliments de Santé Canada a terminé l’évaluation préalable à la mise en marché de l’innocuité et de l’efficacité de l’arginate d’éthyle laurique utilisé conformément à la description ci-dessus. L’évaluation a porté sur les aspects microbiologiques, toxicologiques et techniques de la proposition.

L’arginate d’éthyle laurique est un agent de surface cationique pouvant être utilisé comme agent de conservation antimicrobien afin de protéger les aliments contre la contamination et la détérioration microbiologiques en raison de sa capacité d’altérer l’intégrité des membranes cellulaires d’un vaste éventail de bactéries gram positif et gram négatif, de levures et de moisissures à faible pH et à pH quasi neutre. Les données sur la capacité de l’arginate d’éthyle laurique d’inhiber la croissance des microorganismes ont fait l’objet d’une évaluation ayant permis de conclure qu’elles soutiennent l’efficacité de l’additif comme agent de conservation antimicrobien dans les catégories d’aliments visées par la demande.

L’ingrédient actif de l’arginate d’éthyle laurique est le Ν-alpha-lauroyl-L-arginate d’éthyle, hydrochloré.  Le nom qui a été attribué à l’ingrédient actif par l’UICPA est ethyl-N-alpha-dodecanoyl-L-arginate hydrochloride (Ν-alpha-dodécanoyl-L-arginate d’éthyle, hydrochloré). Le numéro attribué à l’ingrédient actif par le Chemical Abstracts Services (no CAS) est le 60372-77-2. L’arginate d’éthyle laurique contient au moins 85 % de Ν-alpha-dodécanoyl-L-arginate d’éthyle, hydrochloré. Ses autres constituants sont des sous-produits et des résidus générés par le processus de fabrication : le N-alpha-lauroyl-L-arginine, le dodécanoate d’éthyle, l’acide laurique, l’hydrochlorure d’arginine et le dihydrochlorure d’arginate d’éthyle.

Les études ont été évaluées sur la base de la stabilité de Ν-alpha-dodécanoyl-L-arginate d’éthyle, hydrochloré, lorsqu’il est soumis à diverses températures d’entreposage et tout au long des différents pH, et cela, dans une gamme de produits alimentaires. Ces études ont démontré que l’ingrédient actif est stable dans divers produits ainsi qu’aux températures d’entreposage et qu’aux différents pH auxquels cet agent de conservation peut être exposé.

Sur le plan microbiologique, l’utilisation proposée de l’ingrédient actif n’a suscité aucune préoccupation, et aucune donnée probante n’a démontré qu’un quelconque métabolite produit après l’ingestion de l’arginate d’éthyle laurique puisse provoquer des allergies ou des intolérances alimentaires.

Santé Canada a examiné les résultats d’un certain nombre d’études sur l’innocuité portant sur des animaux, lesquelles ont été conçues dans le but particulier de déterminer si l’arginate d’éthyle laurique peut causer des effets nocifs sur le métabolisme ou exercer une toxicité orale aiguë et à court terme, une toxicité génétique ou une toxicité pour la reproduction. Les résultats de ces études ont été examinés dans la perspective d’une estimation de l’exposition alimentaire totale à l’arginate d’éthyle laurique, et aucune préoccupation sur le plan toxicologique n’a été soulevée.

Selon les résultats de l’évaluation, la Direction des aliments de Santé Canada est d’avis que les données soutiennent l’innocuité et l’efficacité de l’arginate d’éthyle laurique lorsqu’il est utilisé conformément aux conditions d’utilisation énoncées dans le tableau ci-dessus. Par conséquent, le Ministère propose de permettre l’utilisation de l’arginate d’éthyle laurique tel que décrit dans le tableau.

Autres renseignements pertinents

En tant qu’additif alimentaire, l’arginate d’éthyle laurique devrait satisfaire aux normes déterminant la qualité alimentaire telles qu’elles sont établies dans la plus récente version du codex des produits chimiques alimentaires (Food Chemicals Codex, FCC), un recueil des normes en matière de pureté et d’identité des ingrédients alimentaires, notamment des additifs alimentaires, publié par l’United States Pharmacopeial Convention. Le fait que l’arginate d’éthyle laurique doit contenir au moins 85 % de l’ingrédient actif Ν-alpha-dodécanoyl-L-arginate d’éthyle, hydrochloré constitue l’une des principales caractéristiques techniques dont il doit être doté en vertu de la monographie du FCC.

Dans la Norme générale Codex pour les additifs alimentaires, cet additif est désigné comme l’arginate d’éthyle laurique (SIN 243). La Norme comporte des dispositions au sujet de son utilisation dans une vaste gamme de catégories d’aliments en vertu d’une limite de tolérance de 200 mg/kg (p.p.m.), sauf dans les boissons aromatisées à base d’eau, gazeuses et non gazeuses, (catégories d’aliments 14.1.4.1 et 14.1.4.2) et les concentrés pour la préparation de boissons aromatisées à base d’eau (catégorie d’aliments 14.1.4.3) pour lesquelles la limite de tolérance est établie à 50 mg/kg. Cependant, la Norme ne comprend aucune disposition visant l’utilisation de l’arginate d’éthyle lauriquedans les produits de viande, de volaille et de poisson.

Au sein de l’Union européenne, l’évaluation de l’arginate d’éthyle laurique est en cours.

Aux États-Unis, en 2005, un avis (GRN000164) de GRAS (généralement reconnu inoffensif) visant l’éthyle ester de lauramide d’arginine (c.-à-d., l’arginate d’éthyle laurique) constitué de 89 à 95 % de N-alpha-lauroyl-L-arginate d’éthyle, hydrochloré (déshydraté) été soumis à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis aux fins d’un examen. La FDA des États-Unis n’a pas soulevé d’objections sur le postulat formulé par le requérant selon lequel l’utilisation de l’éthyle ester de lauramide d’arginine comme agent antimicrobien dans une vaste gamme d’aliments jusqu’à une limite de tolérance de 200 mg/kg (p.p.m.) de N-alpha-lauroyl-L-arginate d’éthyle, hydrochloré est généralement reconnue inoffensive.

L’Australie et la Nouvelle-Zélande permettent l’utilisation de l’arginate d’éthyle lauriquedans un vaste éventail de catégories d’aliments pour lesquelles la limite de tolérance a été établie à 200 p.p.m. (calculées en N-alpha-lauroyl-L-arginate d’éthyle.HCl). Cependant, son utilisation est autorisée dans les boissons (c.-à-d., dans les boissons aromatisées à base d’eau, les jus de fruits et de légumes et les produits de jus de fruits et de légumes) jusqu’à concurrence de 50 p.p.m., dans les produits de viande et de volaille broyées jusqu’à concurrence de 315 p.p.m. et dans les produits de poisson et de poisson en semi-conserve, le fromage (à pâte molle/en crème/fondu et la mozzarella), les desserts à base de produits laitiers et de matières grasses, les trempettes et les collations jusqu’à concurrence de 400 p.p.m. Toutes ces limites de tolérance sont calculées en N-alpha-lauroyl-L-arginate d’éthyle.HCl.

Mise en œuvre et application

Les modifications proposées entreront en vigueur le jour de leur publication dans la Liste des agents de conservation autorisés. Cette entrée en vigueur sera annoncée au moyen d’un Avis de modification, lequel sera publié dans la section Aliments et nutrition – Participation du public et partenariats du site Web de Santé Canada

L’Agence canadienne d’inspection des aliments est responsable de l’application des dispositions relatives aux aliments de Loi sur les aliments et drogues et de ses règlements afférents.

Coordonnées

Pour obtenir plus de renseignements ou pour transmettre des commentaires au sujet de cette proposition, veuillez-vous adresser au :

Bureau d’innocuité des produits chimiques

En communiquant par courrier électronique, veuillez inscrire les mots « arginate d’éthyle laurique »dans le champ d’objet de votre message. Santé Canada sera en mesure de tenir compte de l’information reçue jusqu’au 21 février 2014, soit pendant 75 jours à compter de la date de cette publication.

Notes de bas de page

Notes de bas de page 1

Un agent de surface est un composé chimique dont les solutions, même très diluées, possèdent le pouvoir de modifier à leur contact les propriétés des surfaces (Dictionnaire encyclopédique Quillet).

Bibliographie